Voir, Faire

Au nord de Mas Novis :

à 5 km, Lasalle et son marché du lundi matin. Très couru en été, il attire locaux, résidents secondaires et touristes. Vous y trouverez des producteurs, artisans et artistes locaux,... des artisans locaux et aussi de l’artisanat qui vient de très loin.
En bio : Béatrice ou Philippe (maraichers), Lydie Morel (pélardons),...

RDV au bistrot pour le café ou l'apéro selon l'heure, le "tout Lasalle" et environs s'y retrouvent. En été, le marché est souvent animé par des groupes locaux de musique trad.

Aussi la Boutic Bio dans la rue principale, avec l’excellent pain de Pani Canto de Saint Roman de Codière.
Et la supérette Utile, dynamique entreprise familiale qui bichonne ses clients et privilégie les produits locaux en bio ou non.

Et aussi :
- La Médiathèque
- Les baignades au gouffre ou d’autres coins de la Salindrenque
- Balade découverte du village
- Point de départ de randonnées

Monter jusqu’à Sourdorgues, village à la configuration complètement différente, avec un habitat dispersé.
Boutique du village, alimentaire et expos d’artisans et artistes Soudorgais.
Ballade en boucle par la montagne de la vieille Morte ou au col du Mercou.

A 4 km, au sud de Mas Novis : Monoblet
Une boulangerie avec une boulangère-peintre qui expose ses tableaux (superbe travail !) dans son magasin, et un café. Un beau temple, ses expo et concerts, et une église.
3 échoppes sur la place le samedi matin, dont celle d’Annabelle avec ses pélardons.
Point de départ de plusieurs randonnées. Notez celle les Jumelles au point de vue remarquable à 360°.

A 15 km, au nord-est de Mas Novis :  Anduze, petite ville très agréable, la plus touristique du coin.
Pour se balader. Mais aussi pour entrer à la « Porte des Mots », la (vraie) librairie de Nicole de Fréminville, ou au « Coin des Saveurs », l’épicerie fine et dégustations d’Emeline, s’attabler aux "Gourmands" (chez Corine, resto-chocolaterie) ou aux "Saveurs du Sud" (chez Patricia) dans le bas de la ville (et bientôt au "centre-ville").

Plus loin, en direction de Générargues, la célèbre Bambouseraie de Prafrance, à découvrir en prenant son temps.

De Générargues, aller vers Mialet. Visite de la Grotte de Trabuc, et ses 10000 soldats, du Musée du désert à Mialet pour vous instruire de l’histoire des Cévennes au temps des guerres de religion.

Boucle vers Saint-Jean-du-Gard, en passant par le Pont des Abarines, avec tout au long du Gardon de très nombreux et jolis coins de baignade.

A Saint Jean-du-Gard, balade dans le village, marché de terroir le samedi matin. Saluez Jaja (maraichère bio) pour nous.
Un magasin bio, la crêperie bio (labelisée) Lettres et mets, sur le côté du parking du Super U dans les anciennes orangeraies du château, pour déguster de délicieuses galettes délicatement garnies de légumes finement émincés, de graines germées et de petites sauces végétales.
Bientôt, réouverture de la Maison Rouge, ancienne filature réhabilitée qui abritera bientôt le Musée des Vallées Cévenoles.
Tout au bout de la route qui traverse Saint-Jean-du-Gard, arrivée à la gare du Petit train des Cévennes.
En chemin, le Gardon (la rivière) pour s’y baigner ou balader, des places et les halles ouvertes pour le marché hebdomadaire.

Retour vers Lasalle par passez par le village "sentinelle" de Sainte-Croix-de-Caderle (les habitants se nomment les crucicaderliens). De la très jolie chapelle (origine attestée XVème siècle) se déploie un vaste horizon allant du Mont Lozère vers le guidon du Bouquet et jusqu'au littoral méditerranéen.